Annyck Martin détient une maîtrise en création littéraire de l’Université du Québec à Montréal. Auteure de La crypte cassée, essai sur l’écriture posttraumatique (2010), elle a également publié des textes dans les revues Mœbius, Le Sabord, La Bonante, Main blanche, Lapsus, Verso, Filigranes et Le Sans papier. Dans sa démarche de création, elle s’intéresse aux rapports qui existent entre l’écriture et la vie.

Elle est membre du Conseil de la culture des Laurentides et de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois.


Subventions professionnelles

  • Conseil des Arts du Canada, subvention de développement créatif (2016)
  • Conseil des Arts et des Lettres du Québec, bourse de la relève en recherche et création (2011)

Prix littéraires

  • Premier prix, meilleur texte de quatre lignes, La Bonante, UQAC (2010)
  • Premier Prix, meilleur texte de trois pages, La Bonante, UQAC (2009)